Lettres aux jeunes filles

30 - La règle d’or


écrit

DATE DE PARUTION

27 . 06 . 2024

Thématique

Lettres aux jeunes filles

30 - La règle d’or

Auteur

Les Filles de Marie

La règle d'or

Chère Amie,

Lorsque sonne l’heure du repas de midi, la joyeuse bande de Mathilde se rassemble à la cafétéria. Aujourd’hui, Philippe, un garçon qui a un côté parfois arrogant, s’est joint au groupe. On discute de choses et d’autres quand Charlène arrive avec son lunch.

Philippe, qui l’aperçoit s’approcher, lance alors d’un ton moqueur: «Voici Charlène avec son “char de laine” sur la tête!» Bien sûr, il fait allusion à sa chevelure frisée et crépue; et le jeu de mots, vif et inattendu, provoque l’hilarité générale. Encouragée par les rires des autres, Caroline, une fille du groupe, y ajoute son commentaire tout en s’adonnant à une imitation impitoyable: «Et c’est parce que son “char de laine” pèse trop lourd qu’elle marche la tête penchée comme ça et qu’elle nous regarde par-dessus ses lunettes.»

Ornement doréMathilde les trouve drôles, même si, au fond, elle est consciente que les taquineries vont un peu trop loin et qu’elles ne sont pas affectueuses et positives envers leur compagne. Charlène, elle, est mal à l’aise. Tête basse, elle demeure sérieuse, blessée. Elle mange son sandwich rapidement, silencieusement, assise au bout de la table, puis repart, comme elle est venue.

Au moment où elle se lève et s’éloigne, plus courbée qu’à l’ordinaire par la souffrance morale, Mathilde réalise davantage que Charlène s’est peut-être sentie humiliée de l’attitude et des moqueries du groupe. Ce n’était peut-être pas méchant, mais on soupçonne que Philippe et Caroline n’entretiennent pas les sentiments les plus sympathiques envers Charlène et ils ne se sont effectivement pas trop gênés pour la tourner en ridicule. La pauvre Charlène! Elle ne les a pas choisis, ses cheveux rêches et crépus, et elle devra vivre avec toute sa vie en essayant de s’accepter! Mais le mal est fait! Et, malheureusement, Mathilde y a aussi participé, d’une certaine manière!


«Ne pas faire aux autres, ce que nous n’aimerions pas qu’il nous soit fait» est un principe de vie que toutes les grandes religions du monde ont transmis et que Jésus nous rappelle également dans les Évangiles.

On l’appelle d’ailleurs «la règle d’or». Aussi, l’adopter dans notre quotidien, c’est nécessairement beaucoup progresser dans la voie de la charité.

Rose or

Jeune, Marie-Paule entendait en elle une «petite voix» qui l’incitait «à être bonne». Elle écrivait: «Cette voix qui me recommande “d’être bonne” m’aide à aimer davantage, non seulement Dieu et Marie, mais aussi mes parents, mes frères et soeurs, mes compagnes» (VA, vol. 1, chap. 3, p. 35).

«Être bonne», n’est-ce pas mettre en application la règle d’or; s’interdire des paroles ou des attitudes blessantes? N’est-ce pas aussi faire pour les autres ce que nous voudrions qu’ils fassent pour nous? Au cours des prochaines semaines, nous t’encourageons à réfléchir à cette règle et à examiner la manière dont tu la mets en pratique. Elle peut te mener rapidement à la charité parfaite envers le prochain. Écoute, toi aussi, la voix de ton bon Ange qui te dit: «Aie confiance, sois bonne mon enfant.»


Durant le cours de français qui suit, Mathilde remarque bien que Charlène est triste et ne la regarde pas. Son malaise grandit, à mesure que l’heure avance, à l’idée de ce que peut vivre sa compagne, plus vulnérable que les autres par sa personnalité, son apparence et sa courte toison.

À la fin du cours, elle prend son courage à deux mains et s’approche d’elle, le coeur battant. «Écoute Charlène, je pense que tu as été blessée par ce que nous avons dit, ce midi

Feignant de l’ignorer, Charlène continue à ramasser ses affaires sans un mot, puis, les nerfs en pelote, elle éclate: «Qu’est-ce que tu dirais, toi, si tout le monde riait de toi et de tes cheveux? Je croyais que tu étais une amie, mais je me suis trompée. Tu as ri avec les autres et tu les as même laissés rire de moi.»

C’est vrai! Mathilde a ri, même si une voix en elle lui disait que ce n’était pas très gentil de se moquer ainsi. La réponse de Charlène lui découvre douloureusement et plus vivement l’indélicatesse de son attitude envers elle. Maintenant, elle aussi a très mal.

Trois roses orPiteusement, elle s’excuse: «Tu as raison. Je comprends que tu aies été humiliée. Je regrette d’avoir ri. Je regrette que les choses se soient passées ainsi. Tu sais que je t’aime bien?» Et avec un petit sourire pour faire baisser la tension, elle ajoute (et cette fois-ci affectueusement, ce qui adoucit tout): «...même avec tes cheveux de laine! Non, sans blague, je te demande de me pardonner, si tu le peux encore.»

Charlène la regarde. Par-dessus ses lunettes! Ce regard entre les deux compagnes est chargé de regrets, de douleurs. Chacune a les siens! Mais, au fond, c’est aussi un regard plein d’une fraternité réciproque et sincère.

Puis, encourageante, Mathilde ajoute: «Le mari de ma cousine Colombe me dit toujours qu’il faut savoir rire de soi. Tu ne penses pas qu’avec un “char de laine”, on a de quoi leur “tricoter” des réponses désarmantes, la prochaine fois, pour qu’ils te laissent tranquille? Enfin, il ne faut pas se laisser tondre la laine sur la tête. Euh! …je veux dire sur le dos!» Et les deux amies s’esclaffent, alors que le soleil revient doucement dans les coeurs.

Les Filles de Marie


Sous le même thème

Lettres aux jeunes filles

Lettres aux jeunes filles

21 . 12 . 2023

03- La plus belle des aventures!

Lettres aux jeunes filles

Lettres aux jeunes filles

11 . 04 . 2024

19- «Une âme très belle»

Lettres aux jeunes filles

Lettres aux jeunes filles

28 . 12 . 2023

04- Le monde a besoin de toi

Lettres aux jeunes filles

Lettres aux jeunes filles

09 . 05 . 2024

23- «Je me souviens!»

Lettres aux jeunes filles

Lettres aux jeunes filles

14 . 03 . 2024

15- Ah, l’amour!

Lettres aux jeunes filles

Lettres aux jeunes filles

22 . 02 . 2024

12- Des bouquets de roses