Lettres aux jeunes filles

29 - Tu t’appelleras...


écrit

DATE DE PARUTION

20 . 06 . 2024

Thématique

Lettres aux jeunes filles

29 - Tu t’appelleras...

Auteur

Les Filles de Marie

Tu t'appelleras...

Chère Amie,

C’est la prière du soir, près de la crèche. Après avoir souligné que ce troisième jour de janvier est la fête du saint Nom de Jésus, le père de Mathilde la termine par une belle invocation: «Qu’à jamais soit loué, béni, aimé, adoré, glorifié, le très saint et adorable Nom de Jésus, au ciel et sur la terre, par toutes les créatures sorties des mains de Dieu

Bouquet de fleursLa veille, de joyeux invités animaient la maison: Sophie, Colombe et Xavier ainsi que leurs familles auxquelles s’était jointe Mme Izabela. La réception, dans l’esprit des Fêtes, fut un succès. Mathilde et Sophie sont toujours heureuses de se retrouver et, entre ces familles, l’atmosphère est des plus agréables car elles partagent toutes les belles valeurs que l’Œuvre propose.

Inutile de dire que Colombe, dont la grossesse est maintenant apparente, a été le centre d’une affectueuse attention au cours de cette merveilleuse soirée. En effet, tous voulaient savoir comment elle se sentait, si la chambre du bébé était commencée, si elle et Xavier désiraient une fille ou un garçon et si le prénom était choisi.

Mathilde repense aux différents prénoms qu’elle et Sophie ont suggérés, hier, lorsque la question a été posée à Colombe. Puis, la vue de la crèche la ramène à la fête du jour: le saint Nom de Jésus, dit-on. Bien sûr, l’Enfant-Jésus devait aussi avoir un nom! Mais, dans son cas, c’est plutôt l’Ange Gabriel qui l’a dicté: «Tu lui donneras le nom de “Jésus”. Il sera grand

De nos jours, le choix d’un prénom pour un enfant se fait souvent pour sa sonorité, pour son originalité, parfois fantaisiste, ou encore en l’honneur d’une vedette de sports ou de cinéma. Mais le devoir, pour les parents, de donner un nom à leur enfant n’est pas une chose banale. Même le Ciel y accorde une importance, puisqu’il lui arrive parfois d’intervenir directement pour donner ou encore changer le nom d’une personne qui a une mission divine particulière, comme nous le voyons dans les Saintes Écritures.

C’est pourquoi le choix d’un prénom doit surtout se faire, de la part de parents chrétiens, et particulièrement de la maman, dans un esprit de foi, de prière et d’amour, dans l’attention aux événements et à l’inspiration céleste. En prenant soin de donner un nom chrétien, l’enfant bénéficie également d’un saint patron.

À ce sujet, Marie-Paule, dont Maman Laura tenait à ce qu’elle porte le nom de Marie, en l’honneur de la Sainte Vierge, nous explique: «Or, dans l’attente d’un enfant, la mère le forme déjà spirituellement par sa seule préparation d’accueil, d’amour (…) dans l’inspiration qui lui viendra du prénom que le petit être portera durant sa vie. Cet enfant (…) pourra compter sur un patron bien choisi» (L’Hosanna de la vie!, p. 60).

Et Elle insiste ailleurs: «Quelle importance que le choix du prénom de l’enfant qui vient de naître!» (Vie d’Amour, vol. IX, p. 233)

Dans sa réflexion, Mathilde demande: «Dis-moi, maman, pourquoi m’as-tu appelée “Mathilde”?»

– «Ah, ça, c’est une belle et douce histoire. Voilà! J’avais demandé à la Sainte Vierge de m’indiquer Elle-même le nom de mon enfant. Durant ma grossesse, j’étais inquiète pour ce bébé que j’aimais tant et qui allait voir le jour dans un monde si contraire à la Sagesse de Dieu. Je sais que ce n’est pas toujours facile pour toi, ma grande, surtout quand on veut rester bonne.

Un jour, alors que je priais, un nom s’est imposé à mon esprit: Mathilde. Il me semblait ne connaître personne qui portait ce prénom. Je le trouvais joli. Il parlait à mon cœur. Je suis allée chercher sa signification sur Internet. Il veut dire: “vigueur au combat, force, puissance”. Ça m’a aussitôt réconfortée. J’ai compris que la Sainte Vierge voulait me dire que même si mon enfant naissait à une époque difficile, il pourrait avoir une vie valeureuse en s’engageant dans le bon combat par amour pour Dieu.

Bouquet de fleursEn plus, il existait une sainte qui portait ce nom. Tu devines ma joie lorsque j’ai appris que j’avais mis au monde une fille. Pour moi, il n’y avait aucune hésitation; tu allais t’appeler «Mathilde». Je priais pour que tu sois une combattante pour le bien en toi et dans ta vie d’abord. Tu vois comme tu as une belle mission et comme ton nom donne un sens à ta vie? J’aime à penser que c’est la Sainte Vierge qui te l’a donné, ce beau prénom, et je te souhaite de t’identifier à lui! Qui sait si ton destin n’est pas scellé en lui? Tu es un grain béni, ma chérie! Et la Quinternité, qui t’aime et qui connaît ton nom, te veut au service du Bien.»

En cette calme soirée d’hiver, ces confidences maternelles pénètrent le cœur de Mathilde. Elle se sent envahie d’un sentiment mystérieux qui plonge son âme dans le recueillement: elle s’appelle «Mathilde» qui veut dire forte au combat! Elle peut gagner les batailles par la force de la bonté, de l’amour, du don de soi, de l’honnêteté, du sacrifice et de la prière si elle garde Dieu vivant en son cœur. C’est le noble destin que son nom fait briller devant elle, comme un appel!

Les Filles de Marie


Sous le même thème

Lettres aux jeunes filles

Lettres aux jeunes filles

25 . 04 . 2024

21 – Le Crucifix

Lettres aux jeunes filles

Lettres aux jeunes filles

27 . 06 . 2024

30 – La règle d’or

Lettres aux jeunes filles

Lettres aux jeunes filles

16 . 05 . 2024

24 – «J’accepte. Je veux tout ce que Tu veux.»

Lettres aux jeunes filles

Lettres aux jeunes filles

28 . 03 . 2024

17 – «Un temps prodigieux!

Lettres aux jeunes filles

Lettres aux jeunes filles

11 . 04 . 2024

19- «Une âme très belle»

Lettres aux jeunes filles

Lettres aux jeunes filles

04 . 01 . 2024

05 – Vive la vie spirituelle!