Lettres aux jeunes filles

20 - Mon sac à dos!


écrit

DATE DE PARUTION

18 . 04 . 2024

Thématique

Lettres aux jeunes filles

20 - Mon sac à dos!

Auteur

Les Filles de Marie

Mon sac à dos!

Chère Amie,

Depuis trois semaines, Mathilde repousse à plus tard un travail scolaire qu’elle devra remettre lundi, alors que nous sommes vendredi et qu’elle a à peine commencé à s’y activer. À la fin des cours, elle prend donc tous les livres et cartables nécessaires à ce travail, en plus de ses autres devoirs, et en bourre son sac, maintenant plein à craquer. Avant de quitter l’école, une compagne l’intercepte:

Pile de livres– «Hé, je te cherchais! Demain, nous allons toutes au ski, Julie, Amandine et moi. Veux-tu venir avec nous?»
– «Quoi, vous allez au ski? Ce n’est pas vrai! J’ai une montagne de devoirs.»
– «Je vois bien ça! Mais tu pourrais venir quand même?»
– «Non, je regrette, c’est vraiment impossible.»
– «De toute façon, je t’appelle demain matin, au cas où tu changerais d’idée.»

Mathilde prend alors la direction de la maison. Au bout d’un moment, l’épaule, le cou et le dos lui font mal et elle réalise, que son sac est vraiment très lourd avec tous ces travaux, qui l’attendent. Pour répartir la charge, elle enfile les deux ganses, mais, plus elle marche, plus ses pas sont lents et sa démarche, habituellement agile et légère, devient traînante, alors qu’elle courbe sous le poids du sac. Heureusement, la maison n’est plus très loin!


Dans la vie, nous marchons tous avec un sac sur les épaules. Selon nos choix, il restera léger, même si notre vie est longue ou marquée par toutes sortes d’épreuves mais, il pourrait aussi nous alourdir et nous ralentir. Ce sac, c’est notre conscience

Une désobéissance, une sortie non recommandée, une transgression d’un règlement ou de la loi civile ou bien encore, une curiosité malsaine auront des conséquences. Elles pourront même être très graves et compliquer sérieusement notre vie et celle d’autres personnes. Il nous suffit parfois d’un seul consentement au mal, pour changer la route de notre existence.

Sac à dos rougeRegarde autour de toi, sans les juger, mais pour constater les conséquences des actions, de ces jeunes, qui se laissent entraîner dans la drogue, et qui voient leurs résultats scolaires chuter, s’enfonçant dans une vie de plus en plus compliquée et sans idéal; ces autres, qui ne respectent pas leur corps et brisent leur capacité à l’amour vrai. Pense aussi à ceux qui fréquentent de mauvais amis et qui n’arrivent plus à s’amuser sainement sans alcool. Leur sac à dos s’alourdit toujours plus, rendant leur marche difficile dans les sentiers de la vie, voire impossible dans la voie montante.

Personne ne souhaite, à 25 ou 30 ans, être rongé par les remords et devoir vivre – pour longtemps et peut-être pour toujours – avec un fardeau sur la conscience. Les vifs regrets, les déceptions de soi, la honte et la culpabilité, à cause de mauvais choix faits durant l’adolescence, peuvent plus tard peser très lourd.

Marie-Paule écrivait de ces jeunes: «Si l’on pouvait recommencer la vie, fort de son expérience, celui-ci ou celle-là ne chargerait pas dans sa jeunesse le sac de misères qu’entraînent les fautes» (Revue L’Armée de Marie, vol. III, p. 53). En ce qui te concerne, tu as les connaissances et les moyens spirituels nécessaires pour éviter ce genre de souffrances.
Sois courageuse dans ta volonté du Bien, malgré les influences de toutes sortes! 

Aussitôt que Mathilde met la main à la poignée de la porte de la maison, la ganse de son sac à dos lâche. Sa mère ne s’en étonne guère, en constatant tout ce qu’il contient. Mathilde, stressée par la charge de travail qui l’attend et déçue de ne pas pouvoir aller skier, lui explique avec énervement tous les devoirs qu’elle devra faire, tandis que ses amies iront s’amuser.

– «Je comprends que tu sois déçue, fille, mais tu as choisi d’attendre à la dernière minute pour faire ton travail. C’est à toi de prendre tes responsabilités et d’assumer les conséquences. Ça ne te sert à rien de pleurnicher.»

Le pas contrarié, mécontente d’elle, Mathilde gagne sa chambre où, toute la fin de semaine, elle se verra enterrée sous le poids des livres d’étude, au lieu de glisser allègrement sur les pentes de ski. Mais, après tout, à qui est-ce vraiment la faute?

Ornement floral rougeMathilde sera peut-être désormais beaucoup plus attentive au fait que, ses mauvais choix entraînent toujours des conséquences. Qu’en penses-tu? Souhaitons qu’elle comprenne que mieux vaut bien s’organiser que de toujours remettre ce qui doit être fait. Quant à son sac à dos, tu es certainement d’accord avec nous, qu’il se remplace plus facilement qu’une conscience. Elle en aura un neuf. N’est-ce pas l’occasion de prendre de meilleures habitudes et de repartir d’un nouvel élan avec plus de sagesse?

Les Filles de Marie


Sous le même thème

Lettres aux jeunes filles

Lettres aux jeunes filles

02 . 12 . 2023

02 – Réussir sa vie

Lettres aux jeunes filles

Lettres aux jeunes filles

15 . 11 . 2023

01 – Tu es un grain béni !

Lettres aux jeunes filles

Lettres aux jeunes filles

21 . 03 . 2024

16- La reconnaissance : « l’indice des grandes âmes »!

Lettres aux jeunes filles

Lettres aux jeunes filles

04 . 04 . 2024

18- La Beauté!

Lettres aux jeunes filles

Lettres aux jeunes filles

08 . 02 . 2024

10- «Tu ne regretteras jamais d’avoir été bonne!»

Lettres aux jeunes filles

Lettres aux jeunes filles

18 . 01 . 2024

07- «Je vous salue, petites contrariétés!»